Une aventure qui commençait bien, avec des tas de diamants...

Et puis Nico a commencé à faire le fou, et ensuite... c'est devenu un peu plus difficile à gérer... voir l'état de mon tee-shirt !!! Heureusement que j'ai quelques amis adeptes des sports extrêêêêmes ! Notamment du saut... sans parachute !

Les premières lignes...

La puissante Viper s’arrête en double file devant l’hôtel Georges V. Un dernier ronflement, et l’énorme moteur V10 Chevrolet s’assagit, ronronne comme un gros chat. C’est un magnifique coupé décapotable, agressif comme un requin, puissant comme un tigre, rouge comme un aspirateur. L’autoradio serine la dernière rengaine à la mode:Dans mes rêves gelés,
Sous mon plafond lointain,
Tu te caches, mais je sais,
Que tu n’es pas loin…
Solituuuude…
Avec toi c’est le jour…
Et la nuit,
Solituuuude…
Ma seule amie…
De l’index, le jeune homme diminue le volume jusqu’à le rendre inaudible. Un léger haussement d’épaules:
- Dire qu’il y a des abrutis qui gagnent du fric avec ces niaiseries…
Il est blond, porte Ray-Ban et blouson en cuir bleu de l’armée de l’air, écharpe blanche, la vingtaine. Sa jeunesse étonne les passants, sûrement un fils à papa comme il en traîne aux quatre coins du triangle d’or. Qui devinerait en effet que Nicolas Berthier fait partie de l’un des services secrets de la république, le plus discret d’entre eux, le dernier, l’ultime, celui dont personne ne parle, dont aucun journaliste ne soupçonne l’existence, qui n’a de réalité que pour un très petit nombre d’hommes influents triés sur le volet. Un service qui peut avoir accès à toutes les informations les plus protégées, dont le budget n’a pas de limite, libre d’utiliser toutes les technologies, tous les moyens de transport, et… tous les types de voiture qu’il juge indispensables à sa mission...


Les diamants célèbres:



Et pour les mordus, encore une page sur les diamants célèbres, trouvée sur le net (mais il y en a plein d'autres) :

Le saut sans parachute... vous n'y croyez pas ?Voilà quelques photos d'un fou furieux en pleine action:


Moralité: il vaut mieux avoir un très bon copain pour faire ça ( ou quelqu'un à qui vous devez de l'argent ) ....

Petits bugs à l'imprimerie pour certains exemplaires. Ah la la ! Ces adultes, toujours un peu dans la lune ! Alors, à vos stylos bille, voilà les corrections:
Page 102 en haut:
"Nicolas prend les rênes de Comète d'autorité, les règle court, cale sa basket dans l'étrier gauche, et enfourche."
Page 151 en bas:
"l'apparence sportive, vêtue d'un short et d'un débardeur bleu ciel, de longues jambes et des tennis de la"