L'aventure continue...
Prune et sa famille s'apprêtent à partir pour la Bretagne. Le comte Albert, le propriétaire enfin retrouvé d'Altaïr, a émis le souhait de voir son bel étalon d'or concourir en saut d'obstacles. Prune et Caroline, sa chère amie du club de la Vallée, soutenues, bien sûr par Papa et Anne-Lise la monitrice, s'apprêtent à passer le CSO junior de Mayenne. La pression est grande pour Prune qui malgré sa grande complicité avec Altaïr ne se sent pas vraiment aguerrie en équitation. Et puis, il y a ce camp de Pâques qu'elle doit passer avec les guides dans la région. Elle aimerait bien y entraîner Caroline à l'issue du CSO pour lui faire découvrir les joies du scoutisme.
Cela fait beaucoup de questions pour la jeune adolescente toujours aussi tonique. Mais elle sait maintenant qu'elle peut compter sur des amitiés solides et la bienveillance des adultes...

Les premières lignes...

- Tu rigoles ou quoi ? demande Papa, il y a quatre mille mètres carrés !
- Mais Papa ! On avait dit que...
- Oui, oui, je sais bien ce qu'on avait dit, ma Prune ! Mais il y a les rêves et puis la réalité. Regarde, ça a l'air grand, non ? On pourra peut-être faire un petit enclos et...
- Un... un petit enclos ? Mais... mais pourquoi pas une cage ?
- Oh oui, clame Bertrand, attiré par la conversation, une cage avec un perchoir et une roue !
- Psss... n'importe quoi !
- Parce que tu veux toujours une maison avec un hectare autour ?
- Evidemment, un cheval, un hectare. Sinon, c'est trop petit !
- Et un hectare, ça fait combien de mètres carrés ? demande insidieusement Papa.
- Heu, fait Prune en installant une ride sur son front, ben attend, ça nous fait...
- Je vois que les math, ça rentre moins vite que l'équitation !
- Cent fois cent... attend... mille... non dix mille mètres carrés !
- Bien !
- Alors tu vois, avec tes quatre mille, on est loin du compte !
- Ce serait plus simple si tu avais jeté ton dévolu sur un cochon d'inde ! clame Bertrand.
- Ah là, bravo ! Ta créativité nous étonnera toujours ! La dernière fois, c'était un hamster !
- Tu oublies, rappelle Papa, qu'il ne restera pas tout le temps avec nous.
- Qui ça, Bertrand ?
- Mais non ! Ton cheval ! Il ira aussi chez le comte en Mayenne.
- Ouais, grommelle-t-elle. Le moins possible.
- Mmm... je sens que ça va être d'une simplicité biblique à gérer, tout ça...